Boinc !

, par  Asaln

Les utilisateurs de GNU/Linux seraient-ils plus généreux que les autres ?

Si vous vous dites que vous avez de la puissance de calcul inutilisée dans votre ordinateur vous pouvez en donner au projet BOINC. Un logiciel existe pour toutes les plateformes (Windows, Mac, Linux, Android) qui vous permet de choisir les projets et de régler vos paramètres, il s’appelle BOINC et est hébergé par l’université de Berkeley.

https://boinc.berkeley.edu/

Il s’agit de calcul massif distribué, chacun apportant sa petite pierre à l’aide de projets qui nécessitent de grandes puissances de calcul dans les sciences appliquées ou fondamentales.

L’ensemble des quelques 12 millions de machines inscrite développaient 166 pétaFLOPS au 14 février 2016 contre 93 pétaFLOPS pour le plus puissant supercalculateur du monde qui était chinois, ShenWei.
On y retrouve de nombreux projet dont le vénérable SETI@home :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste...

Enfin si plus de 90% des machines (courantes) fonctionnent sous Windows et seulement dans les 2.5% sous GNU/Linux, dans ce projet c’est seulement 51% pour Windows et 43% pour Linux.

Les « Linuxiens », par ailleurs si critiqués pour leurs innombrables « forks » seraient-ils finalement plus généreux et partageurs une fois les débats éteints ? C’est peut-être aussi, au-delà de la technique, un certain état d’esprit, une certaine éthique n’est-il pas ?

Navigation